Quel doit être le degré d’humidité de l’air dans un atelier de menuiserie ?

Les changements dimensionnels qui accompagnent le rétrécissement et le gonflement du bois sont des sources majeures de problèmes visuels et structurels dans le mobilier. Le rétrécissement et le gonflement se produisent lorsque le bois change de teneur en humidité en réponse aux changements quotidiens et saisonniers de l’humidité relative de l’atmosphère. Ce phénomène doit bien entendu bien être pris en compte dans les ateliers de menuiserie et ébénisterie.

Le bois, l’humidité relative et la température ambiante

Commençons par un exemple. Vous avez un atelier et vous souhaitez fabriquer un meuble en bois massif. Vous savez que l’atelier ne doit pas être trop humide pendant de longues périodes, car le bois gonflerait et le matériau pourrait se déformer. Ce meuble sera construit avec du bois séché au four à environ 8 % d’humidité. L’atelier a une température moyenne de 15 °C, avec une humidité moyenne de 70 %. Cela fonctionnera-t-il ?

atelier de menuiserie

Le meuble ne prendra la forme désirée que s’il peut maintenir plus ou moins le même taux d’humidité que l’air ambiant. Si l’air est trop humide, le bois commencera à absorber une partie de l’humidité de votre atelier. Lorsque le niveau d’humidité du bois augmente, le volume du matériau suit la même évolution. Le bois commence alors à « jouer » contre ses fixations et dans les joints. Le même problème se pose également en sens inverse. Lorsque l’air est très sec, les planches de bois vont alors libérer un peu d’humidité dans l’air et commenceront à se contracter.

Le taux d’humidité d’équilibre du bois

Le bois en général s’adapte au niveau d’humidité ambiante et trouve son taux d’humidité d’équilibre de manière autonome. Cet équilibre dépend de deux facteurs : l’humidité relative et la température ambiante. Des tableaux permettent pratiques permettent de prévoir le taux d’humidité du bois en fonction des différentes températures et du taux d’humidité. Par exemple, le niveau d’humidité d’équilibre du bois à 15 °C avec une hygrométrie de 70 % tourne autour de 13 %, à plus ou moins 2 %.

Un établi fait de bois séché à 8 % ne restera pas stable dans ces conditions. Dans ce cas précis, il est préférable d’utiliser du bois qui n’a été séché qu’à environ 13 %, ou de laisser le bois dans la pièce suffisamment longtemps pour qu’il atteigne un nouveau taux d’humidité d’équilibre.

atelier de menuiserie

Bien entendu, comme le bois stocké dans l’atelier absorbera également l’humidité, le déplacement d’un objet en bois d’un atelier relativement humide vers une salle à manger chauffée peut causer des problèmes similaires. Il serait donc préférable de vérifier s’il est possible de réduire le taux d’humidité dans l’atelier en vous aidant d’un équipement approprié. Un déshumidificateur absorbe une partie de l’eau contenue l’air, ce qui permet de réguler l’hygrométrie selon vos besoins.

Pour maintenir la teneur en eau du bois séché au four sur l’établi à un taux constant de 8 %, à 15 °C, l’humidité ne peut être supérieure à 45 %. À 20 °C, le taux d’humidité doit être à peu près le même. Comme l’air à 20 °C peut absorber plus d’humidité qu’à 15 °C, l’humidité dans l’atelier sera plus faible. Bien entendu, de nombreux autres facteurs peuvent entrer en ligne de compte : si la pièce se trouve dans une cave, l’isolation, les matériaux de construction, etc.

Cet exemple peut également être adapté à l’espace de logement. Le degré de déformation ou de mouvement naturel d’un meuble ou d’un établi dépend également du type de bois utilisé et de la façon dont il est fabriqué. Ces chiffres ne doivent donc être utilisés qu’à titre indicatif et les conditions dans les différentes régions et sous différents climats peuvent être différentes.

Les éléments suivants se vérifient généralement dans tous les climats en France (à plus ou moins 3 %) :

  • Meubles dans une pièce fermée avec chauffage central : humidité d’équilibre 9 % ;
  • Meubles dans une pièce fermée sans chauffage central : 12 % ;
  • Menuiserie dans un espace ouvert protégé des intempéries : 15 % ;
  • Menuiserie dans un espace ouvert non protégé 18 %.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.