Les chaussures de sécurité

chaussures-de-securite

Dans de nombreux métiers, les chaussures de sécurité sont obligatoires, elles apportent une bonne protection, et surtout les chaussures de sécurité permettent aux entreprises concernées de respecter les normes de sécurité auxquelles elles sont confrontées.

En termes d’équipements de sécurité, ce qui est valable pour les chaussures de sécurité, l’est aussi pour les vêtements de protection.

Les chaussures de sécurité plus en détail

Les chaussures de sécurité sont exigées selon les tâches de travail à accomplir, selon certaines entreprises et selon les lois, si elles sont prévues pour la sécurité, elles se doivent aussi d’être confortables. Il convient donc de bien choisir ses chaussures de sécurité, si celles-ci ne sont pas fournies par l’entreprise. Si vous devez commander des chaussures de sécurité, il est nécessaire de les connaître un peu plus…

Le choix de la paire de chaussures de sécurité dépend donc des milieux de travail mais aussi des normes, et il est intéressant de connaître ces données pour faire le bon choix. Une chose est certaine, cette paire de chaussures se doit d’être robuste, d’être confortable, d’être légère, mais c’est l’environnement de travail qui déterminera telle ou telle chaussure de sécurité. Il arrive que l’employeur donne à la personne les normes de sécurités qui sont à respecter, ainsi, le salarié peut être guidé pour le choix de ses chaussures de sécurité, dans certaines entreprises, les chaussures de sécurité sont comprises dans l’équipement des employés, parfois, l’employé doit s’équiper sur conseils de l’entreprise, cet équipement est généralement remis gratuitement par l’employeur selon les risques liés à l’entreprise. Pour la vérification des équipements de sécurité, l’employeur est soumis à des vérifications périodiques, il est également soumis à former ses salariés sur ces divers équipements et sur leur utilisation pour garantir la meilleure sécurité.

Pour bien choisir ses chaussures de sécurité, il convient de prendre en compte certains critères comme la mobilité durant les journées de travail, l’environnement de travail bien sûr, et les positions qui sont souvent adoptées durant les tâches de travail. Il faut mesurer les dangers présents sur le lieu de travail, la présence des objets lourds, dangereux, la température du milieu de travail, tous ces éléments permettent ainsi de définir les chaussures les plus adaptées. Il faut éviter de choisir des chaussures trop serrées, de nos jours, les modèles proposés sont beaucoup plus esthétiques et plus discrets.

Quelles sont les normes de sécurité pour les chaussures de sécurité ?


Il est donc important de connaître les normes en termes de chaussures de sécurité, il faut savoir qu’il existe trois grandes catégories précises :

  • Les chaussures de sécurité avec faible protection, sans coquille, sont considérées par le marquage O (norme EN 347-1)
  • Pour les chaussures de sécurité avec embout en cas de chocs de charge de 10 kg ou d’un écrasement d’une force de 1T, les chaussures sont marquées P pour la norme EN 346-1.
  • Pour les chaussures de haute protection, charge de 20 kg et force d’écrasement de 1,5T, elles sont marquées S pour la norme EN-345-1.

Globalement, les chaussures de haute protection soit, marquées S sont les plus utilisées dans les milieux professionnels comme les chantiers BTP, pour les manutentions, pour les cuisiniers et les personnes qui travaillent en atelier, pour le milieu de la pêche et pour le travail en espace vert. Ces chaussures répondent ainsi à tous les besoins, c’est pourquoi ce sont les plus courantes dans tous ces domaines. En ce qui concerne cette norme précise (EN 345-1) pour les chaussures de sécurité marquées S, elle est divisée en différents types de chaussures allant de S1 à S5, cela se défini comme suit : Chaussures S1 : ce sont des chaussures de sécurité antistatique dotées d’une semelle qui résiste aux hydrocarbures et qui offrent aussi une protection renforcée au niveau du talon.

  • Chaussures S1P : ce sont les mêmes caractéristiques que la S1 mais avec cette fois-ci une semelle renforcée en acier.
  • Chaussures S2 : même caractéristiques de la chaussure S1 mais avec une tige hydrofuge.
  • Chaussures S3 : Les mêmes caractéristiques de la chaussure S2 mais avec une semelle anti-perforation.
  • Chaussures S4 : ce sont les mêmes caractéristiques que la chaussure S1 mais avec une imperméabilité soit une résistance à l’eau.
  • Chaussures S5 : les mêmes caractéristiques que la chaussure S1P avec également une imperméabilité et une résistance à l’eau.

Les chaussures de norme S répondent ainsi aux besoins spécifiques avec des bouts à coquille dans le cas de chute d’objets lourds, des semelles renforcées de matériaux anti-perforation dans le cadre de risques de projections de copeaux en métal, une résistance aux éléments comme l’eau, le feu, la chaleur, le froid, la neige selon l’environnement de travail, des semelles anti-dérapage en cas de présence d’huile, de pétrole, de liquide dans le milieu professionnel, de protection du haut du pied, cheville et mollet pour les modèles bottes qui protègent ainsi contre les coupures et aussi les risques d’entorses, et enfin, elles ont des caractéristiques anti électrostatique quand le milieu professionnel a un rapport avec l’électricité et/ou la haute tension.

Toutes ces caractéristiques précises sont indiquées par des sous niveaux qui sont également précisées sur le type de chaussure S, à savoir :

  • A : antistatique
  • CI : isolation au froid
  • CR : tige qui résiste à la coupure
  • E : réduit le choc dans la zone du talon de la chaussure de sécurité
  • FO : semelle résistante aux hydrocarbures
  • HI : isolation à la chaleur
  • HRO : semelle de contact résistante à la chaleur pour contact
  • M : protection métatarsienne
  • P : semelle anti-perforation (acier ou matériau composite)
  • WR : Chaussure hydrofuge
  • WRU : Chaussure de sécurité avec une tige hydrofuge.

Les dénominations suivantes pourront donc être utilisées pour déterminer les chaussures de sécurité qui seront le plus appropriées à l’environnement de travail, à savoir :

  • S1 = A + FO + E
  • S1P = A + FO + E + P
  • S2 = A + FO + E + WRU
  • S3 = A + FO + E + WRU + P
  • S4 = A+ FO + E + résistance à l’eau
  • S5 = A + FO + E + P + résistance à l’eau

Vous ne choisirez plus du tout vos chaussures de sécurité sans connaissance de causes, en espérant que cet article vous sera utile…

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*