Quand utiliser une centrale à béton?

Utilisé sur presque tous les chantiers de construction, le béton est un matériau très apprécié par les professionnels du secteur de la construction à cause de sa résistance, de sa solidité et de sa caractéristique écologique. Aujourd’hui, le béton est produit dans des centrales avec une technologie de mélange élevé et d’une technique de pesage précise. Le ciment, les granulats, l’eau et les additifs sont pesés avec précision et mélangés de façon très homogène par des malaxeurs rapides très performants pour la production d’un matériau de construction de haute qualité. Mais faut-il utiliser une centrale à béton pour tous les projets de construction ? Lisez cet article jusqu’au bout pour en savoir plus.

Qu’est-ce qu’une centrale à béton ?

Essentielles dans le domaine du travail du béton, les centrales à béton sont des structures qui permettent de produire une quantité conséquente de béton prêt à l’emploi (BPE) en un laps de temps. Son usage relève généralement du domaine professionnel, notamment dans l’univers de la construction. Cette unité de production existe en différentes versions. Cependant, le procédé employé pour la préparation du matériau reste le même, quel que soit le modèle de la centrale.

Très performante, cette usine facilite la fabrication de plusieurs types de mortiers : classiques, autocompactants, autonivelants, classiques, fibrés, précontraints, drainants, poreux, caverneux, etc. par ailleurs, en fonction de la taille de ses composants, la centrale à béton offre une capacité de fabrication variant entre 15 et 150 mètres cubes de béton prêt à l’emploi par heure.

béton

Dans sa version classique, cette unité de production est composée d’un silo à ciment, d’un silo à agrégat, d’un conteneur d’adjuvant, d’une cuve de dosage, de pompes, d’un dispositif de pesage et d’un malaxeur.

Quand faut-il utiliser une centrale à béton ?

Les centrales à béton sont utilisées et préférées par les entreprises évoluant dans le secteur des BTP pour leurs grands projets de construction. Effectivement, ces sociétés privilégient l’usage du béton prêt à l’emploi pour la réalisation de leurs travaux sur les chantiers de grande envergure. Cette solution leur permet d’avoir la quantité de mortier dont elles ont besoin en temps réel.

Grâce à cette option, les professionnels peuvent fabriquer la quantité de mortier dont ils ont besoin sur place et l’utiliser directement, puisque la centrale est installée à côté de l’endroit où se déroulent les travaux.

De plus, la mise en place d’une telle structure permet de contrôler avec exactitude tous les éléments entrant dans la composition du matériau de construction. Ainsi, la qualité des travaux est assurée, car le béton utilisé sur le chantier est conforme à la réglementation en vigueur. Enfin, l’installation d’une unité de production de béton permet de réduire au maximum les retards de livraison de la matière première pouvant entrainer un prolongement de la durée de réalisation des travaux de construction.

Comment fonctionne une centrale à béton ?

Le mode de fonctionnement de cette unité est assez simple. En effet, la centrale à béton fonctionne de manière automatique. Le système est intégré dans une automate qui peut être contrôlée à partir d’une armoire de commande. Celle-ci se charge de la vérification du pesage, de l’acheminement des matériaux, du niveau d’humidité du mortier, du degré de compactage du mortier et du malaxage du mélange.

Pour préparer le béton prêt à l’emploi, cinq étapes distinctes sont réalisées :

  • L’approvisionnement en agrégats : au cours de cette phase, les matières inertes ou granulats sont transférés du silo vers la cuve de dosage. Généralement, ce processus requiert un convoyeur spécialisé ou un skip. En fonction du type de béton commandé, un tamiseur peut être utilisé lors de cette étape de façon à avoir la bonne granulométrie pour le type de matériau voulu.
  • L’ajout de composants : ici, le ciment, l’eau et les adjuvants sont transférés de leurs silos vers les trémies d’attente via les pompes et les tapis d’amenée.
  • Le malaxage : au cours de ce processus, tous les éléments définissant le type de mortier sont mélangés entre pendant une durée bien déterminée. En général, le temps de malaxage dépend du rapport entre le volume du malaxeur de la centrale à béton et la quantité de matériau à produire.
  • Le transfert : à ce niveau, le mortier produit est acheminé vers le site de coulage dans un camion-toupie ou l’aide d’une benne à béton.
  • Le retour à centrale : si le transfert est réalisé à l’aide d’un camion-toupie, les résidus du mortier restent dans le malaxeur et sont ensuite éliminés de l’engin au cours du nettoyage.

Centrale à béton fixe ou mobile ?

Dans le passé, la plupart des unités de production du béton étaient fixes. Même celles dont la capacité de fabrication était assez limitée pouvaient être installées en un laps de temps après avoir été acheminées à l’aide de 4 à 5 camions. Ces centrales de béton fixes produisaient du mortier au même endroit pendant plusieurs années.

Toutefois, la hausse du nombre de projets de construction et de la quantité de béton requise pour réaliser ces travaux ainsi que la nécessité de terminer les chantiers en peu de temps ont poussé les sociétés à produire elles-mêmes la matière première dont elles ont besoin pour la réalisation de leurs activités.

Au fil des années, ces sociétés ont ressenti le besoin de disposer de centrales mobiles, plus souples, plus faciles à transporter et à mettre en place à la place des unités de production fixes qu’elles utilisaient auparavant. Pourquoi ? Les professionnels qui dirigeaient les grands chantiers de construction devaient transférer leurs centrales d’un endroit à un autre au fur et à mesure que leurs projets de construction avançaient.

Les centrales à béton mobiles ont donc été conçues pour répondre aux besoins des acteurs du secteur du Bâtiment et des Travaux Publics. Une structure de fabrication de mortier mobile est composée des mêmes unités qu’une centrale à béton. Dans une unité mobile, les unités sont fixées sur un châssis avec des roues et des essieux. Lorsque le châssis est tracté par un engin tel que le camion tracteur, l’unité de production de béton mobile peut être facilement acheminée sur le chantier.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.