Ébéniste, plus qu’un métier… un art

Vous êtes un adepte du travail du bois ? Cette discipline permet de réaliser des ouvrages variés, précieux et utiles. Elle englobe aussi plusieurs possibilités de métier. On cite notamment le métier d’ébéniste, une excellente alternative pour une reconversion professionnelle. Vous pouvez très bien gagner votre vie et faire carrière dans le domaine de l’ébénisterie. Cependant, avant de vous lancer dans cette aventure, vous devez connaître quelles sont les tâches incombant à un ébéniste. Ce métier nécessite aussi différents prérequis, un savoir-faire en travail du bois ainsi qu’un large éventail d’outils et d’équipements. Dans cet article, découvrez toutes les facettes du métier d’ébéniste, qui s’assimile également à de l’art.

En quoi consiste le métier d’ébéniste ?

Le métier d’ébéniste s’apparente à un métier d’art plutôt qu’à un métier commercial. L’ébéniste est un artisan qui s’occupe principalement du travail du bois. Il est possible de faire appel à lui pour créer des meubles ainsi que des pièces artisanales et architecturales en bois. L’ébéniste réalise un travail artisanal combinant savoir-faire et professionnalisme.

Les activités d’un ébéniste sont assez diversifiées par rapport aux autres métiers du bois. Son travail permet de donner vie à des œuvres solides, élégantes et de qualité à partir de plusieurs essences de bois. L’ébéniste peut ainsi réaliser des ouvrages en sapin, en érable, en merisier et autre. Il officie dans un local adapté et se sert d’un établi pour les étapes de fabrication. Cet établi est généralement constitué de presses à découper, dont le fonctionnement ressemble à celui d’un étau. Ainsi, si vous souhaitez exercer en tant qu’ébéniste, utilisez un établi d’atelier professionnel afin d’assurer la qualité de votre travail du bois.

établi d'atelier professionnel pour artisan ébéniste

Cet artisan du bois est capable d’assurer plusieurs types de missions. Il se charge notamment :

  • de l’assemblage des éléments de menuiserie,
  • du cintrage des matériaux en bois,
  • du placage de ces matériaux.

Il conçoit et fabrique des éléments en bois. Son travail concerne aussi la reproduction et la restauration de pièces anciennes ou abîmées. Pour cela, l’ébéniste doit :

  • maîtriser plusieurs techniques de travail du bois (ces techniques sont liées aussi bien à la menuiserie qu’à la marqueterie, au placage et à la tabletterie) ;
  • bénéficier de plusieurs compétences supplémentaires en dessin, en sculpture et en histoire de l’art ;
  • être minutieux ;
  • avoir une bonne fibre artistique et un esprit créatif.

Il peaufine chaque détail de ses ouvrages, qu’il s’agisse des angles, des sculptures ou des moulures. Il peut aussi être amené en amont à réaliser des plans pour déterminer les dimensions finales de ses produits en bois. Outre la conception, il peut également s’occuper des travaux de découpe, de sculpture, de ponçage et de finition.

Quels types d’ouvrages l’ébéniste peut-il créer ?

Les perspectives offertes par le travail du bois de l’ébéniste sont quasi illimitées. Cet artisan peut très bien créer des articles de mobilier classique ou contemporain. Il prend également en main la conception des éléments suivants :

  • sculptures et mobilier en bois,
  • articles de décoration,
  • accessoires,
  • jeux et jouets,
  • revêtements.

Son champ de compétence inclut même la réalisation de produits pour la robotique, l’automobile, l’agencement, le nautisme et l’aviation. Bien entendu, étant donné qu’il s’agit principalement d’un métier d’art, le choix du bois à travailler est crucial pour la qualité des ouvrages. Par exemple, l’acajou est un type de bois qui s’adapte parfaitement à la création de produits de luxe. On l’apprécie particulièrement pour sa couleur raffinée et la qualité de son essence.

Par contre, les bois gras, comme le noyer et le tilleul, serviront à l’élaboration des sculptures artistiques. Ils se démarquent par leur robustesse et leur malléabilité. Le chêne, lui, constitue le principal matériau utilisé dans le métier. Il est facile à travailler et à sculpter et permet la production de pièces en bois robustes et esthétiques.

Comment l’ébéniste s’équipe-t-il pour réaliser de belles œuvres en bois ?

L’ébéniste réalise un travail du bois relativement précis. Pour ce faire, il utilise un large éventail d’outils et de produits spécifiques. Le choix de cet équipement aura un impact sur son confort de travail. Cela influe aussi sur la qualité de ses œuvres et ouvrages d’ébénisterie en bois. De ce fait, il est important de bien sélectionner son fournisseur et de bien optimiser son choix.

Vous souhaitez exercer le métier d’ébéniste et créer de belles œuvres en bois ? Que vous soyez amateur ou professionnel, vous pouvez vous équiper chez un fournisseur d’outillage ou un atelier professionnel. Il peut s’agir d’un magasin d’outils physique ou d’un site spécialisé dans le domaine. En effet, l’achat en ligne reste un bon compromis pour dénicher de bonnes affaires et obtenir les outils adaptés à vos besoins à moindre prix.

Une fois votre fournisseur trouvé, vous devez prendre le temps de bien sélectionner vos équipements. Plus concrètement, cette démarche consiste à choisir soigneusement vos outils de taille, de coupe comme la mini scie circulaire et de sculptage. Pour ce faire, il faut prendre en compte certains paramètres, comme la nature des travaux à entreprendre.

trouver un artisan ébéniste

Pensez également à vous procurer des outils de perçage. Dans cette catégorie, on retrouve :

  • les mèches à bois,
  • les tarières,
  • les alènes,
  • les vrilles,
  • les forêts,
  • les poinçons.

À ceux-ci s’ajoutent les outils de traçage, de marquage et de mesure. Cela inclut :

  • le trusquin,
  • le poinçon,
  • les mètres,
  • les équerres,
  • les compas.

Bien entendu, un ébéniste doit également se servir d’outils de percussion (masses, maillets, marteaux, scies…). Les scies en particulier se déclinent en plusieurs variantes, dont :

  • la scie circulaire,
  • la scie sauteuse,
  • la scie à dos,
  • la scie à guichet,
  • la scie égoïne.

Sans oublier les machines d’atelier, comme :

  • les toupies,
  • les tours à bois,
  • les tables de sciage,
  • les raboteuses dégauchisseuses,
  • un établi d’atelier avec des bacs de rangement et un porte-outil.

Ces derniers s’avèrent utiles aussi bien dans les projets de création que de rénovation. Vous pouvez choisir de créer votre établi sur mesure afin de l’adapter à l’espace de travail et de l’organiser comme bon vous semble. L’artisan doit ainsi avoir sous la main des décireurs, du vernis à bois, un décapant ou encore un durcisseur.

Le choix de ces éléments repose sur différents facteurs. Vous pouvez aussi les sélectionner en fonction de la difficulté des travaux à réaliser ou de vos besoins en termes de maniabilité et de précision.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.