Les travaux éligibles au crédit d’impôt

travaux-credit-impot

Différents types de travaux sont éligibles au crédit d’impôt dont le taux unique applicable depuis le 1er septembre 2014 est de 30%. Quelles sont les familles de travaux concernées par ces avantages fiscaux et les démarches à effectuer pour y avoir droit ? C’est à cette interrogation que répondra cet article qui dresse une liste non exhaustive de ces travaux permettant de bénéficier d’une réduction d’impôt.

Les travaux éligibles au crédit d’impôt

La réalisation de 3 grandes catégories de travaux permettent de bénéficier d’un crédit d’impôt sous certaines conditions. On peut citer notamment l’acquisition et la pose de matériaux d’isolation thermique, l’achat et la pose d’appareils de chauffage et de régulation de chauffage et l’installation d’équipements de production d’énergie fonctionnant avec une source d’énergie renouvelable. Pour ce qui est des travaux d’isolation par exemple, l’isolation des combles, l’isolation des murs par l’intérieur et par extérieur sont éligibles au crédit d’impôt. L’acquisition et l’installation de chaudières à granulés de bois, de poêle à bûches, d’insert pour cheminée ainsi que de poêle à granulés de bois font partie des travaux de chauffage donnant droit à un crédit d’impôt. Enfin l’achat et la pose de matériel comme le chauffe-eau Solaire / Système solaire combiné, le panneau solaire hybride ou encore l’éolienne domestique permettent d’obtenir une réduction fiscale pour ce qui est des équipements de production d’énergie.

Les démarches à effectuer pour bénéficier du crédit d’impôt

Pour profiter de ce dispositif fiscal particulièrement avantageux, certaines conditions doivent être remplies en plus des diverses démarches à effectuer. Ainsi par exemple, l’ancienneté du logement où sont réalisés ces travaux constitue un critère déterminant pour bénéficier de l’éligibilité. Pour certains équipements par exemple, la maison doit être achevée depuis deux ans. Pour ce qui est des démarches indispensables pour avoir droit au crédit, les travaux doivent être obligatoirement pris en charge par un professionnel. De plus, le spécialiste qui s’occupe de leur installation doit être accrédité de la mention Reconnu Garant Environnement (RGE).

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.