Comment bien entretenir son gazon

gazon-exterieur

Etes-vous à la recherche d’un moyen efficace pour ôter les mauvaises herbes et la mousse qui jonchent votre pelouse ? voulez-vous savoir comment bien entretenir votre gazon ? La réponse, c’est dans cet article que je vous propose.

Tondre régulièrement son gazon

L’entretien de votre pelouse passe par une tonte régulière. Je vous conseille de tondre dès que les herbes atteignent 4 ou 5 cm de hauteur. Ne pas tondre son gazon à temps peut conduire à son étouffement.

Pendant les saisons favorables à une pousse forte et rapide, veillez à ce que votre gazon soit tondu plus fréquemment.

Une tonte régulière présente plusieurs avantages. Elle permet de couper précocement les mauvaises herbes, donc de limiter leur apparition ; d’assurer le taillage et de rendre le gazon plus dense.

Mais comment réussir la tonte ? C’est simple. Je vous invite à respecter la fameuse règle du tiers selon laquelle il ne faut pas couper plus du tiers de la taille du gazon. Le non-respect de cette règle expose la pelouse à une rapide fragilisation, surtout en période de chaleur.

Utilisez-vous une tondeuse classique ? Si oui, n’oubliez pas de ramasser les herbes coupées à la fin de chaque opération de tonte. Servez-vous également d’une cisaille à gazon (modèle manuel ou modèle à batterie) pour tracer clairement les allées ainsi que les bordures de votre jardin !

L’autre chose à faire, c’est de bien affûter les lames afin que la coupe du gazon soit sûre, propre et nette. Pour que les lames ne soient pas endommagées, veillez à ce que les cailloux et les branches mortes soient ramassés avant de démarrer la tonte.

Enlever déchets et mousse

L’entretien de votre gazon nécessite l’élimination des différents types de déchets tels que les herbes mortes et autres résidus végétaux. En effet, ces derniers ne font pas bon ménage avec un gazon ! Ils entraînent la déshydratation, empêchant l’air et l’eau d’atteindre le sol.

Ainsi, votre gazon étouffera à cause, bien évidemment, de l’accumulation de la mousse. Un conseil : utilisez râteau ou scarificateur pour débarrasser votre gazon des résidus végétaux et de la mousse.

La scarification est nécessaire chaque année pour empêcher l’emmêlement des végétaux et de la mousse, et favoriser en même temps la régénérescence de la pelouse.

La scarification interviendra quelques 2 jours après une tonte à ras, après le ramassage des herbes coupées et l’arrosage. En outre, vous pouvez éliminer les mousses en appliquant un anti-mousse sur les endroits touchés et en laissant poser durant une quinzaine de minutes avant de scarifier.

Désherber

Vous constatez que votre pelouse est jonchée de mauvaises herbes. Donc, il ne vous reste qu’à procéder au désherbage !

Sur un gazon peu envahi, il est possible d’arracher manuellement ces mauvaises herbes jusqu’à leurs racines. Mais avant, il faut arroser abondamment le gazon aux fins de faciliter l’arrachage à la main. Utilisez un couteau au besoin !

Dans le cas où le gazon est envahi par des plantes bien précises comme le liseron, je vous préconise l’usage d’un herbicide sélectif. A cet effet, il faut rigoureusement respecter le traitement prescrit (doses, modalités d’emploi, etc.).

Attention ! N’attendez pas toujours un envahissement extrême avant de prendre l’initiative de désherber. Et pour cause, les désherbants sont plus opérants sur les jeunes pousses. Ils sont de deux sortes : les désherbants liquides à épandre avec un pulvérisateur et les désherbants solides dont l’application se fait manuellement ou à l’aide d’un épandeur.

Pour votre information, les particuliers ne sont plus autorisés à faire usage d’herbicide de synthèse depuis le 1er janvier 2019. Sont seulement admis les produits de bio-contrôle et ceux qu’on utilise en agriculture biologique.

Le désherbage peut se faire deux fois l’an. La première à l’orée du printemps et la seconde fois vers la fin de l’automne.

Semer de nouveau et passer le rouleau

Lorsque votre gazon présente des zones dégarnies, faites l’option d’un gazon de regarnissage de qualité. Ainsi, vous allez utiliser un râteau pour enfouir régulièrement et superficiellement les semences sur ces zones non garnies.

Par la suite, il faut passer un rouleau pour optimiser le contact entre les semences et le sol. Le passage du rouleau est avantageux puisque permettant d’avoir un gazon suffisamment vert et dense. De même, vous aurez votre terrain plat !

Entretenir son gazon en le fertilisant

La fertilisation est également un moyen pour avoir un gazon assez vert, dense et résilient. Elle consiste en l’épandage d’un engrais approprié selon la saison.

Après l’application de l’engrais, il faut chercher à arroser pour que l’eau assure une bonne pénétration des éléments nutritifs (azote, potassium, phosphore, etc.) dans le sol. Vous devez respecter les doses et les périodes d’application prescrites sur l’emballage de l’engrais.

Parlant de produits fertilisants, il est bon de recycler les petits déchets de tonte pouvant se fondre aisément dans la terre. L’emploi de ces débris végétaux permet de couvrir le ¼ de la quantité d’engrais à épandre sur le gazon. C’est dire qu’après vos opérations de tonte, vous laissez les petits résidus sur le terrain.

Le terreautage constitue une bonne technique pour rendre votre gazon plus fertile. Il consiste à épandre les terreaux en comptant deux pelletées par mètre carré ou en utilisant un épandeur d’engrais avec une ouverture optimisée. C’est une méthode parfaite pour enrichir le sol, le rendre moins compact et moins acide. L’acidité étant connue comme un facteur de multiplication de la mousse. Le terreautage favorise également la modification de la structure du sol.

Il est recommandé de faire précéder l’opération de terreautage de la scarification afin de garantir un bon mixage terreaux et sol. Par ailleurs, vous pouvez chasser les taupes en arasant les taupinières à l’aide d’un râteau et en regarnissant les zones attaquées.

Entretenir son gazon en l’arrosant régulièrement

L’arrosage est un aspect à ne pas négliger pour l’entretien de votre gazon. Arrosez soigneusement et uniformément votre pelouse sans laisser de mares d’eau. Il est recommandé de faire l’arrosage le soir afin de minimiser l’évaporation. Sinon faites-le à l’aube pour permettre au gazon d’absorber l’eau avant que la chaleur du soleil n’intervienne pour l’évaporation.

Arroser profondément sa pelouse est une bonne chose. Cela assure le développement des racines du gazon et une bonne résistance à la sécheresse.

Cependant, vous n’avez pas besoin d’arroser tout le temps. Certes cela entraîne une croissance rapide du gazon, mais vous serez aussi contraint à tondre constamment. Je vous conseille de laisser le sol sécher un tout petit peu entre 2 arrosages.

Appliquer le chaume

Il n’est pas mauvais d’appliquer du chaume léger sur la pelouse pour protéger les racines du gazon. Ce faisant, vous réduisez la perte d’eau et d’humidité. Mais n’épandez pas trop de chaume au risque d’asphyxier le gazon. Vous aurez besoin juste de petits morceaux de paille de sorte à les broyer au passage d’une tondeuse, notamment un modèle mulching.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*