Comment élaguer un arbre ?

L’arbre croît au fil des années, et sa croissance se manifeste à travers sa hauteur et son volume, le rendant parfois trop encombrant. Il en ressort la nécessité de l’élaguer, afin de lui donner de l’attirance et une belle apparence, mais aussi pour respecter la loi. L’élagage implique de nombreuses connaissances en botanique, mais aussi en esthétique. Découvrez sur cette page, les explications nécessaires sur comment élaguer un arbre !

Les principales raisons d’élagage d’un arbre

C’est une chance d’avoir un jardin et des arbres chez soi. Toutefois, ces derniers peuvent parfois constituer une gêne, s’ils atteignent une hauteur assez importante. Ils peuvent même créer des accidents, d’où la nécessité de procéder à leur élagage. Voici les raisons qui peuvent vous amener à élaguer un arbre.

L’entretien

Il ne suffit pas d’avoir un jardin et des arbres, il faut également les entretenir. Pour entretenir un arbre, il faut tenir compte de son âge, de sa croissance, bref de son état général. L’entretien consiste à couper le bois mort avant qu’il ne tombe de lui-même. Il permet également de rééquilibrer une ramure qui est par exemple devenue irrégulière après une tempête.

Un professionnel de l’élagage saura comment procéder en toute sécurité, puisqu’il a été formé pour connaître les détails.

Les raisons sécuritaires

Il peut arriver que votre arbre menace de toucher un câble à haute tension ou une ligne électrique. Cela peut engendrer de graves accidents en cas de non-intervention. Il est donc primordial de procéder à son élagage. Dans ce cas, il est préférable de recourir à un professionnel qui a les qualifications et les compétences requises en la matière. Pour en trouver un, vous pouvez vous rendre sur les sites comme Elagage77.com, qui dispose de professionnels qualifiés pour effectuer des travaux d’élagage et toutes sortes de tâches liées à la taille et au soin des arbres.

Le respect des normes en vigueur

L’élagage fait partie des sources de conflit multiples entre voisins. La réglementation en vigueur prévoit, en effet, que tout propriétaire doit couper ou tailler les branches de ses arbres qui dépassent chez son voisin, autrement, ce dernier est en droit de l’obliger à le faire.

Les raisons esthétiques

L’esthétique d’un arbre est aussi nécessaire que son entretien. Certains élagueurs sont spécialisés dans la taille ornementale, qui consiste à supprimer la cime de l’arbre et à enlever de la ramure afin de lui donner une belle apparence et un aspect irréprochable.

Les différentes sortes d’élagage

Différent de la taille d’une haie ou d’un arbuste, l’élagage est une méthode de coupe qui se rapporte aux arbres déjà grands ou qui sont enclins à le devenir. Contrairement à ce que beaucoup croient, il existe plusieurs types d’élagage d’arbre.

L’élagage sylvicole

Ce type d’élagage est le plus souvent utilisé dans la production du bois d’œuvre. Il est généralement exécuté pendant la phase de croissance de l’arbre, dans le but d’éviter la formation de nœuds. Cette technique permet d’augmenter la valeur du bois destiné à la commercialisation.

L’élagage fruitier

Aussi connu sous le terme d’arboriculture fruitière, l’élagage fruitier permet de renforcer l’arbre, afin d’augmenter sa production de fruits. Il est pratiqué différemment en fonction des espèces d’arbres et de leur taille par les agriculteurs, afin d’optimiser la récolte.

L’élagage ornemental

taille arbre

L’élagage ornemental se rapporte à la taille des branches d’arbre qui se trouvent dans les agglomérations, les routes et les milieux urbains. Il est primordial de les élaguer pour réduire les risques encourus par la population. Il faut souligner qu’il existe différentes techniques d’élagage ornemental à savoir :

  • l’élagage d’ornement ;
  • la taille architecturale ;
  • la taille douce ;
  • la taille sévère.

Les étapes à suivre pour élaguer un arbre

L’élagage est une étape indispensable pour maîtriser la croissance de l’arbre. Il existe différentes étapes à suivre pour élaguer un arbre en toute sécurité. Découvrez-les ci-dessous.

L’élagage selon l’âge de l’arbre

La première étape pour élaguer un arbre consiste à déterminer son âge. Pour un arbre de moins de 10 ans, il est préférable de l’élaguer tous les ans. S’il a plus de 10 ans, il est conseillé de le faire tous les deux ans. Un arbre de 20 ans sera taillé tous les 4-5 ans et tous les 10 ans, s’il a plus de 20 ans.

Le choix de la bonne période de l’année

La seconde étape consiste à choisir la bonne période de l’année pour réaliser l’opération. En effet, les saisons sont des facteurs très importants qui ont un impact sur la survie des arbres taillés. Ainsi, certains arbres ne pourront pas être élagués en hiver, tandis que d’autres s’y conformeront très bien. Il existe également d’autres types de végétaux pour lesquels l’automne ou la fin de l’été est le plus favorable. Quant au printemps, il n’est pas trop indiqué pour l’élagage, puisque les arbres sont en pleine montée de sève.

La préparation des équipements

Pour exécuter l’élagage d’un arbre, vous aurez recours à du matériel et des pratiques à risque. Il convient donc de préparer à l’avance les outils nécessaires avant de procéder à l’opération. Vous devez disposer d’un matériel de sécurité composé d’une nacelle, d’un harnais, d’une échelle ou d’un escabeau ainsi que le matériel de coupe aux normes (scie à élaguer, une tronçonneuse, un sécateur, etc.). En fonction de l’ampleur des branches à couper, il peut être nécessaire de disposer d’un ébrancheur. Dans tous les cas, ce travail en hauteur avec des outils dangereux devrait être confié à un arboriste grimpeur professionnel.

Identification des branches à couper

Il est important de repérer à l’avance les branches à couper, celles qui constituent un éventuel danger ou qui empêcheraient de laisser pénétrer la lumière dans votre intérieur. Une fois ces précautions prises, vous pouvez passer à l’élagage des branches au ras du tronc, afin d’en faciliter la repousse. Vous pouvez ensuite réaliser les finitions en supprimant les branches mortes, les petites pousses qui se trouvent au niveau du tronc et des racines, ainsi que celles qui peuvent déranger la repousse des branches élaguées.

Il est conseillé d’attacher les grosses branches avec une corde avant de les couper : il s’agit du haubanage. Le haubanage consiste à sécuriser un arbre, en maintenant ses branches à l’aide de cordage et de techniques spécifiques. Le but est d’atténuer la chute lors de la rupture d’une branche ou du tronc. Grâce au hauban, le mouvement est amorti par la diminution du nombre d’oscillations, permettant un retour plus aisé à la position d’équilibre et moins de danger.

Pour finir, il ne reste qu’à badigeonner un mastic cicatrisant sur les parties coupées pour éviter ou réduire de développement de potentielles maladies.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.