Qu’est-ce qu’un serrurier professionnel et comment en devenir un ?

serrurier pro

Au nombre des professions spécialisées dont l’importance est aujourd’hui croissante, figure celle de serrurier professionnel. Progressivement et au fil des années, cette profession artisanale a acquis des dimensions supplémentaires et continue de s’étoffer.

L’expertise des praticiens de cet art les rend aujourd’hui indispensables face à une multitude de situations car ils sont à même de constituer la solution à des problèmes divers.

Pour toute personne intéressée par cette profession, cet article indique avec clarté la nature du métier de serrurier professionnel et indique le parcours à suivre afin d’en devenir un.

Qu’est-ce qu’un serrurier professionnel ?

Des aptitudes bien connues

Pour une majorité de personnes, le métier de serrurier professionnel consiste dans les grandes lignes en la fabrication, la réparation et l’installation de serrures.

Si la profession englobe effectivement les activités ainsi énumérées, celles-ci ne représentent qu’une petite part des savoir-faire et connaissances d’un tel artisan.

Des secteurs de compétence moins réputés

En effet, outre les verrous, la compétence de cet artisan s’étend à des domaines divers au nombre desquels l’on peut évoquer :

  • La conception, la fabrication et l’installation d’éléments de menuiserie métallique, notamment ceux qui concernent les portes, les fenêtres ou les volets ;
  • L’installation de portes blindées ;
  • Des dépannages de natures diverses et relatives à des portes coincées ou verrouillées de l’intérieur ou encore à des clefs ou verrous endommagés ;
  • Des interventions suite à des cas d’entrée par effraction ;
  • L’installation d’alarmes ;
  • La dispensation de conseils en vue de sécuriser une habitation.

Il est donc manifeste que le recours à un serrurier est utile et nécessaire dans de nombreuses circonstances. De ce fait, avec le temps, cette profession a fait l’objet d’un développement exponentiel.

Ainsi, le serrurier est aujourd’hui fondé à intervenir même sur les chantiers de construction car, dans la mise en œuvre de tels projets, son intervention s’avère nécessaire.

Les qualités nécessaires à la profession

serrurier pro

Le défi de la disponibilité

Il faut l’établir sans ambages, la profession de serrurier professionnel est exigeante. Elle nécessite donc avant toute chose, une bonne part de volonté. Outre ce premier impératif, en raison de la grande variabilité des horaires, il est indispensable d’être ouvert à la gestion des imprévus.

Les sollicitations nocturnes sont fréquentes et concernent généralement les interventions les plus déterminantes pour établir la réputation dans la profession. La disponibilité est donc une exigence majeure et ce serrurier de Clermont-Ferrand l’a bien compris.

Les exigences d’une profession technique

La profession requiert en outre de la discipline ainsi que la capacité à procéder avec méthode. Elle exige d’être capable de travailler avec rigueur, intelligence et minutie. Ces qualités permettent de garantir la qualité du travail fourni et, par ce moyen, le succès de l’artisan.

Des qualités humaines indispensables au succès

Sur le chapitre des qualités relationnelles, l’exercice du métier de serrurier suppose aussi d’avoir de l’aisance quant aux échanges et au contact humain. Le contact permanent avec les clients est en effet une donnée constante dans ce métier et les qualités évoquées sont nécessaires afin de mettre en confiance et de fidéliser la clientèle.

Même pour une personne possédant l’ensemble des qualités ainsi décrites, la pratique du métier de serrurier impose un parcours spécifique additionnel.

Le parcours pour être reconnu par l’Etat

serrurier pro

Un cursus formel

L’acquisition de compétences indiscutables en serrurerie nécessite de justifier d’un minimum de 3 années de pratique auxquelles il faut joindre, dans l’idéal, un BEP en réalisation d’ouvrages chaudronnés ou un diplôme de CAP serrurier-métallier. Cliquez ici pour en apprendre plus sur cette formation.

Une formation rapide

A défaut de passer les étapes ainsi énumérées, une solution alternative existe. Elle consiste à recevoir une formation de simple serrurier. A ce titre, la formation la plus indiquée est celle de serrurier-dépanneur-installateur.

Elle consiste en 15 heures de formation intense, clôturées par la délivrance d’un diplôme inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles. A l’égard du cursus académique, cette formation équivaut au baccalauréat.

Elle permet par ailleurs d’acquérir les connaissances nécessaires pour s’installer à son propre compte. Ce sont-là les grandes notions à connaitre sur la profession de serrurier, la formation qui y mène et la pratique qu’il est possible d’en faire.

En plein essor, le métier de serrurier professionnel requiert des sacrifices mais est porteur de succès pour autant que l’on se montre disposé à consentir lesdits sacrifices.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.