Comment reconnaître une vraie glace artisanale ?

La glace, cet aliment phare de l’été est proposé sous différentes formes en raison de la forte demande. Eh oui, son succès n’est pas prêt de s’estomper, notamment en cette saison chaude.

Même si les vacances sont terminées, on continue à en consommer sur le marché. Les devantures exposent des appellations aussi variées que les parfums.

Ne pas se fier aux mentions

bac à glace

Bon nombre de glaciers utilisent les mentions « glaces maison », « artisan glacier » ou « maître glacier » pour séduire les fins gourmets.

Pourtant, cela ne garantit pas forcément une fabrication avec des produits nobles. Si les prémix sont indécelables à l’œil-nu, voici quelques façons malignes de reconnaître les vraies glaces artisanales.

Lorsqu’on achète un bac à glace, tous les ingrédients sont généralement indiqués sur l’étiquette.

Cependant, on consomme à l’aveuglette en dégustant un cône ou un petit pot. De plus en plus d’enseignes utilisent des mélanges tout prêts afin de faire des bénéfices. Cela réduit pourtant la qualité nutritionnelle de la glace par l’utilisation de matières grasses végétales riches en acides gras saturés, des sucres de synthèses et autres composants chimiques.

Pour être sûr d’acheter une bonne glace, n’hésitez pas à demander à la boutique.

Une charte qualité

Confédération nationale des glaciers de France

Pour rassurer les consommateurs, la Confédération nationale des glaciers de France a mis en place une certification annuelle pour ses adhérents.

Une charte qualité définissant le profil de l’artisan glacier qui œuvre dans les règles de l’art. Il doit utiliser des produits naturels et travailler sans arôme artificiel, ni colorant. S’il remplit ces conditions, il peut afficher le logo « Glaces artisanales de France ».

Ces astuces pour reconnaître une glace artisanale

reconnaître une glace artisanale

En l’absence de cette mention, on peut reconnaître une glace artisanale par un simple coup d’œil. Elle se reconnaît essentiellement par ses couleurs douces et mates. Les glaces aux couleurs trop franches sont obtenues par le rajout de colorant.

Une glace à la pistache bien verte montre effectivement que la chimie a fait son travail. En réalité, la pistache donne un mélange de couleur beige ou crème. On obtient la même nuance avec la banane qui ne ressortira jamais jaune poussin.

Outre la couleur, le débordement sur le bac à glace est un autre indicateur à repérer. En fait, plus une glace est gonflée, et moins elle est artisanale. En utilisant des produits industriels, les glaces en tendance à dépasser largement les bacs dans les vitrines.

Le foisonnement est un procédé qui consiste à ajouter de l’air à la préparation, en la remuant en permanence jusqu’à refroidissement complet. Il est semblable au fouet pour faire monter les œufs en neige. Or, en incorporant de l’air, le goût devient moins présent.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.