Isolation de combles : tout ce que vous devez savoir

Isolation

Vous aimeriez optimiser vos dépenses énergétiques afin de vivre dans une maison plus écologique et moins gourmande financièrement ? Alors vous devriez sérieusement envisager de revoir l’isolation de vos combles. N’ayez crainte si vous ne connaissez absolument rien sur le sujet. Dans cet article, nous vous dévoilons tout ce qu’il y a à savoir sur l’isolation de combles. Vous pourrez alors lancer vos travaux en ayant une meilleure maîtrise du sujet.

Isolation des combles

La réglementation à respecter pour l’isolation de combles

Si vous projetez de lancer des travaux d’isolation de combles, vous êtes dans l’obligation de vous référer aux exigences de la Réglementation Thermique 2012. Dans le but d’optimiser le rapport entre le coût de l’investissement et les rendements finaux, cette réglementation recommande l’usage d’un isolant en laine minérale.

Les minimas exigés pour chaque rénovation sur un édifice déjà construit sont résumés dans l’arrêté du 3 mai 2007 relatif à la performance énergétique et aux caractéristiques thermiques des bâtiments existants. Vous y trouverez les valeurs de résistance thermique requises selon les situations.

Des travaux lourds financièrement

Les travaux d’isolation de combles ne sont pas à prendre à la légère. En effet, ils demandent un investissement financier non négligeable. Il est également nécessaire de s’assurer que les travaux sont réalisés correctement, afin de rentabiliser au mieux cet investissement.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est vivement recommandé de faire appel à un professionnel pour la pose de vos isolants. Un artisan de la toiture saura vous orienter sur la technique d’isolation à appliquer, sur le type d’isolant à utiliser, etc. Il assurera également une pose en bonne et due forme.

Bien entendu, tout cela a un prix. Et malheureusement, nombreux sont les foyers à ne pas oser se lancer dans ce type de travaux, notamment en raison du coût élevé que cela représente. Toutefois, sachez qu’il vous est possible de souscrire un prêt auprès d’établissements spécialisés autres que les banques.

En effet, des établissements comme PrêtDirect proposent des services pratiques et présentant un minimum de contraintes, vous permettant ainsi de faire un emprunt beaucoup plus facilement. Alors, cliquez ici si vous recherchez également un moyen simple et pratique pour financer vos travaux.

Isolation extérieure

ITI ou ITE

Il existe deux techniques d’isolation de combles différentes : celle par l’intérieur (appelée ITI) et celle par l’extérieur (ITE). Un professionnel saura mieux vous recommander concernant la technique à appliquer pour votre demeure.

Pour obtenir de meilleures performances énergétiques, l’isolation par l’intérieur est plus recommandée. Si vous envisagez d’isoler des combles perdus (inhabitables), alors vous devriez souffler de la ouate de cellulose sur le plancher ou entre les solives.

Pour l’isolation de combles aménagés (c’est-à-dire habitables), alors vous devriez plutôt opter pour une isolation sous rampants avec parement de finition.

L’isolation par l’extérieur peut quant à elle se faire à l’aide de panneaux porteurs. Cette technique vous permet de conserver la surface de la pièce. Ce qui vous sera particulièrement utile si vous possédez des combles aménagés. L’ITE offre également à la charpente une bonne protection contre l’humidité et les variations de température.

Le choix du meilleur isolant thermique pour les combles

Sur le marché, vous trouverez une grande variété d’isolants thermiques. Vous pouvez baser votre choix selon les avantages, inconvénients et spécificités que présente chaque isolant.

Si vous êtes en quête d’un isolant performant, mais à prix accessible, alors vous devriez probablement opter pour la laine de roche. C’est un excellent isolant acoustique et thermique, et il résiste à l’eau, au feu et aux termites.

Pour une isolation plus écologique de vos combles, envisagez l’ouate de cellulose, ou encore les laines végétales et animales. Par exemple, la laine de coton, de mouton ou de chanvre conviendrait parfaitement pour une isolation plus naturelle et plus écologique.

Si vous tenez plutôt à privilégier la performance, les isolants réalisés à base de matériaux synthétiques devraient pouvoir répondre à vos attentes. Envisagez donc le polystyrène ou le polyuréthane pour obtenir d’excellentes performances d’isolation. En revanche, gardez en tête que ces isolants sont polluants, et qu’ils sont également plus onéreux à l’achat.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.