Comment régler un problème d’humidité ascensionnelle ?

Parmi les nombreuses causes d’humidité dans une maison, l’humidité ascensionnelle occupe une place de choix. Elle entraine une dégradation des murs de la maison et peut mettre en jeu la santé et la sécurité de ses habitants. Quelles sont les causes et comment s’en débarrasser ? On vous fait un point complet.

Les causes de l’humidité ascensionnelle

L’humidité ascensionnelle encore appelée les remontées capillaires des murs s’identifie par des tâches d’humidité présente au niveau du sol. Elle est due à l’absence ou au défaut de la membrane d’étanchéité. En effet, si les fondations ne possèdent pas de membrane étanche, l’humidité y pénètre par capillarité. De plus, l’électricité provoquée par le frottement entre le sol et les murs favorise la montée de l’humidité.

Dans ces conditions, il est impératif de traiter le problème d’humidité ascensionnelle pour préserver la sécurité et la santé des habitants.

Traiter l’humidité ascensionnelle grâce à une injection

Les remontées capillaires peuvent être traitées grâce à l’injection d’un produit hydrofuge ou d’un gel.

Injection d’un produit hydrofuge

L’injection d’un produit hydrofuge est la méthode la plus fréquente et la plus efficace pour lutter contre l’humidité ascensionnelle. D’abord, des trous sont percés dans le bas du mur (côté intérieur ou extérieur) de manière uniforme et à des endroits stratégiques. Ensuite, le produit hydrofuge (choisi par un professionnel) sera injecté sous pression dans les différents trous. Cette méthode permettra la formation d’une barrière interne (chimique) contre l’humidité. Il faut attendre une période de 3 à 12 mois avant que les murs traités ne soient totalement asséchés.

humidité ascensionnelle

Par ailleurs, lorsque le mur présente beaucoup de trous et de fissures, il faut établir un traitement en plusieurs phases. Ainsi, après que les trous et les fissures soient colmatés, la zone injectée sera saturée de manière optimale.

Injection d’un gel

L’injection d’un gel pour traiter les remontées capillaires est une méthode innovante qui a fait ses preuves. Elle permet d’éviter les étapes de prétraitement et les diverses phases d’injection. Toutefois, un traitement supplémentaire est nécessaire pour éviter la contrainte hygroscopique du sel. En effet, cette dernière à un impact délétère sur la structure du bâtiment.

Traiter l’humidité ascensionnelle par le drainage et le cuvelage

L’installation d’un système de drainage et d’un cuvelage est une solution efficace contre l’humidité ascensionnelle. En effet, le système de drainage permettra la pose d’une membrane à bulle sur les murs et éventuellement les sols pour retenir l’humidité. Cette dernière sera ensuite évacuée à travers une bordure de drainage vers un canal d’évacuation.

Le cuvelage, quant à lui, est recommandé pour les caves et les sous-sols. Il crée une protection hermétique contre les eaux et les infiltrations en superposant plusieurs couches. Ces dernières peuvent contenir du ciment hydrofuge, des couches antifuites, des couches fixatoires et des matériaux résistant à l’eau comme la résine synthétique. Une dernière couche de ciment sera coulée pour finaliser la protection.

Vous voilà donc parfaitement informé sur la démarche à suivre pour traiter un problème d’humidité ascensionnelle. Pour bénéficier d’un travail de qualité, faites appel à une société spécialisée.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.