Salpêtre et moisissures : comment y faire face ?

L’entretien d’une maison ou d’un appartement peut s’avérer particulièrement complexe en raison des difficultés liées aux matériaux ou la plomberie. En effet, il arrive que notre lieu d’habitation soit l’objet de sinistres tels que des dégâts des eaux par exemple. Ces dégâts peuvent parfois générer du salpêtre et des moisissures. Comment faire face à ce problème ? Les réponses dans cet article.

Les causes de la moisissure et du salpêtre

Généralement, la moisissure et le salpêtre viennent de l’excès d’humidité à l’endroit de la maison où ils se développent. Pour que la moisissure s’invite dans une habitation, il faut que la température ambiante soit entre 2°C et 40°C et que le taux d’humidité avoisine les 65 %. Raison pour laquelle elle s’observe plus souvent dans les pièces d’eau telles que les salles de bain et les douches, et plus précisément dans les joints de carreaux et le plâtre.

De même, on assiste à l’apparition du salpêtre lorsqu’il y a par exemple passage d’eau sous les fondations de la maison. Les murs poreux présentant une faible étanchéité, des fissures peuvent apparaître, et aller jusqu’à laisser place à une végétation.

Ces situations peuvent aussi être favorables à la naissance du salpêtre. En fait, lorsque de tels phénomènes se produisent, les murs sont infiltrés d’eau et commencent à se dégrader peu à peu en laissant remonter des sels hygroscopiques qu’on appelle le salpêtre.

Moisissures et salpêtre : traiter le problème à la base

L’humidité est souvent à la base de l’apparition de la moisissure et du salpêtre. Dès lors, vous ne pouvez pas les traiter sans au préalable mettre fin à ce qui entraîne l’humidité.

Ainsi, pour stopper cette dernière dans le cas d’une fuite d’eau par exemple, il vaut mieux recourir à un spécialiste des fuites à l’instar de https://www.fuiterecherche.com qui vous proposera une intervention rapide.

Voici quelques actions à mener :

  • limiter le débit d’eau lorsque l’écoulement est bien visible en vous servant d’un chiffon ;
  • identifier le robinet central d’alimentation ou la vanne d’arrêt ;
  • couper le système d’alimentation ;
  • relever les indices pouvant aider et faciliter l’intervention du plombier.

Il s’agit des premières manœuvres que vous devez faire en attendant l’intervention du plombier. Une fois sur place, ce dernier détectera la panne et utilisera tous les moyens dont il dispose pour en venir à bout. Après avoir réglé la situation qui entraînait l’humidité, place sera faite au traitement des moisissures et du salpêtre.

plombier

Les solutions pour se débarrasser du salpêtre ou de la moisissure

Lorsqu’il s’agit de traiter la partie de votre pièce qui laisse apparaître le salpêtre, il y a un préalable. Celui qui souhaite procéder à l’opération doit se munir d’un masque, de gants et aussi de lunettes du fait de la grande volatilité du salpêtre.

Ensuite, il s’appliquera à frotter la zone concernée avec une brosse en chiendent pour faire disparaître les résidus de salpêtre. Dès lors que la surface est brossée, il va procéder au lavage de l’environnement du sinistre avec de l’eau chaude et du savon.

Après rinçage, il faudra s’assurer de l’absence de dépôt. Une fois que le nettoyage est réussi, il va devoir appliquer une solution anti-salpêtre. Il s’agit d’un produit que l’on trouve dans le commerce. L’étape suivante est l’application d’un durcisseur sur toute la partie ayant reçu le produit anti-salpêtre. Incolore, le durcisseur est la solution employée pour solidifier et restructurer les fonds friables et poreux.

D’un autre côté, à la suite du brossage et de l’application du durcisseur sur la partie, il faudra reboucher les trous en fonction des dégâts causés. Pour finir, l’idéal est de procéder à l’installation d’une ventilation ou d’une grille d’aération à l’endroit concerné dans la mesure du possible.

Quant au traitement de la moisissure, il nécessite l’utilisation du vinaigre blanc. L’idéal est de le mélanger avec de l’eau dans un pulvérisateur et d’y ajouter des gouttes d’huile essentielle afin de lutter contre les champignons.

Une fois le mélange obtenu, il suffira de pulvériser la partie concernée et de laisser reposer pendant 2 heures environ avant de procéder au nettoyage avec un chiffon sec. Toutefois, à la place du vinaigre blanc, il est possible de se servir de l’ammoniac pour obtenir le même résultat. Certains utilisent même des cristaux de soude ou du bicarbonate de soude dilué dans de l’eau. À la fin, toutes ces solutions permettent d’avoir le même rendu.

Salpêtre et moisissures : les mesures de prévention

Un célèbre dicton suggère qu’il vaut mieux prévenir que guérir. Et s’il faut le transposer dans ce contexte, cela signifie qu’il faudra prendre des précautions pour éviter l’apparition des moisissures et du salpêtre, plutôt que d’attendre ladite apparition et d’envisager un traitement.

Il est toujours délicat de vivre avec ces éléments sur la durée sans s’en rendre compte, et ainsi de s’exposer à divers risques. Dans ce cas, on peut faire face à des soucis de santé tels que les mycoses, les allergies ou encore l’inflammation des voies respiratoires.

Pour ne pas en arriver à ces extrêmes, il est recommandé de faire des inspections périodiques soi-même au niveau de ses installations de plomberie. Dès qu’il y a des soupçons sur une partie de l’installation, il convient alors de recourir à un plombier professionnel pour confirmer ou infirmer l’existence d’une panne pouvant favoriser l’apparition des micro-organismes. Cet exercice qui ne coûte rien permet de s’épargner plus tard de lourds investissements ainsi que d’éventuels problèmes de santé.

Par ailleurs, il peut arriver que l’humidité qui occasionne l’apparition des moisissures et du salpêtre ne provienne pas d’un dégât causé par l’eau. Il peut simplement s’agir d’un manque d’aération de la pièce en question.

Voilà pourquoi, outre la vérification périodique de la plomberie, il est primordial de procéder régulièrement à l’aération de toutes les pièces de l’habitation, notamment celles qui sont susceptibles d’être humides, la salle de bain, la douche ou même la cuisine.

Enfin, outre le fait d’installer un système de ventilation permanente dans ces endroits, il est également capital d’ouvrir les fenêtres pendant quelques minutes chaque jour. Cela permettra d’aérer naturellement les espaces.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.