Comment s’assurer sans se ruiner ?

Auto-entrepreneur dans le bâtiment, vous souhaitez vous assurer sans vous ruiner pour autant ? Quelles sont les assurances sur lesquelles vous ne pouvez pas faire l’impasse sous peine de sanction ? Comment bénéficier des offres spécifiquement dédiées aux auto-entrepreneurs ?

Les assurances pour auto-entrepreneurs

En tant qu’auto-entrepreneur, vous pouvez vous assurer de diverses façons afin d’être couvert et de garantir les risques que vous pourrez encourir. Votre statut d’auto-entrepreneur ou d’artisan vous permet de bénéficier d’une multitude d’avantages. En effet, nombreuses sont les démarches administratives et fiscales qui en sont grandement simplifiées, à l’inverse de celles des grandes sociétés. Les activités d’auto-entreprenariat peuvent être assurées par deux types d’assurances : L’assurance décennale et l’assurance responsabilité civile.

L’assurance décennale pour les auto-entrepreneurs en bâtiment

Il s’agit certainement de l’assurance la plus adaptée au profil d’un auto-entrepreneur. La garantie décennale est idéale pour ceux dont l’activité concerne la construction. Pour en savoir plus, rendez-vous ici : www.assurance-decennale.com et vous pourrez découvrir quelles sont les offres qui vous sont spécifiquement dédiées. Ces offres comprennent des avantages intéressants, que vous soyez un auto-entrepreneur ou un artisan. De ce fait, si vous avez une micro-entreprise dans le bâtiment, si vous êtes architecte ou ingénieur-conseil, l’assurance responsabilité civile décennale est faite pour vous. D’ailleurs, elle est obligatoire pour plusieurs métiers du bâtiment et de la construction.

assurance décennale pour auto-entrepreneur dans le bâtiment

En cas de non-souscription à cette garantie tous travaux, vous risquez une peine d’emprisonnement allant de 10 jours à 6 mois ainsi qu’une amende de 75 000 euros. Ces sanctions sont répertoriées dans l’article L243-3 du Code des assurances. La loi Pinel prévoit d’ailleurs désormais que les coordonnées de votre assurance décennale figurent sur les devis que vous fournissez à votre clientèle.

La garantie décennale a pour mission de couvrir les réparations des dommages qui pourraient compromettre la solidité de votre chantier. Des accidents peuvent être provoqués par un effondrement total suite à un glissement de terrain ou à un affaissement du sol. Les autres types de dommages couverts par cette assurance sont les dommages qui impactent tous les équipements indissociables ainsi que les dommages qui rendent l’ouvrage irréalisable, soit par inaptitude, soit par dangerosité. Pour toute information supplémentaire, vous pourrez obtenir les réponses à vos questions ici.

L’assurance responsabilité civile

Cette assurance RC pro n’est pas obligatoire pour un auto-entrepreneur en bâtiment, toutefois elle est tout de même vivement recommandée. En effet, plus vous êtes assuré, plus vous pourrez exercer votre activité en toute tranquillité, quel que soit le domaine dans lequel vous exercez.

Découvrez également les autres garanties disponibles pour un entrepreneur en BTP :

  • La garantie du parfait achèvement concerne les malfaçons d’ouvrage.
  • La garantie biennale couvre tous les autres équipements qui ne sont pas couverts par la garantie décennale.
  • L’assurance dommages-ouvrage qui est une assurance à la personne liée de prêt au projet de construction.

L’assurance responsabilité civile est particulièrement utile pour couvrir les dommages causés à la clientèle et aux tiers. Il faut savoir qu’aucune activité n’est réellement dépourvue de risque, aussi il est fortement conseillé de ne pas faire l’impasse sur cette assurance.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.