Particulier : comment entretenir son espace vert ?

Qu’ils soient publics ou privés, l’entretien des espaces verts est obligatoire. En effet, cette zone peut être une source de conflits avec vos voisins et pour réduire au maximum les troubles de voisinage, mieux vaut suivre les règles en vigueur. Le point sur la règlementation en vigueur, les différents appareils usités pour l’entretien et les pannes courantes.

Focus sur l’entretien des espaces verts en tant que particulier

La législation a mis en place des règles qui s’appliquent à l’entretien des jardins privés. En tant que particulier, vous êtes tenu de soigner de votre espace vert, non seulement pour vous, mais aussi pour votre entourage.

L’obligation d’entretien des espaces verts

Si votre jardin n’est pas entretenu, il peut causer du tort à votre voisinage, notamment à cause des animaux nuisibles, des mauvaises odeurs ou des mauvaises herbes. Vous êtes ainsi tenu de réaliser un minimum d’entretien. Vous engagez en outre votre responsabilité en cas de préjudice. Par ailleurs, vos voisins ont le droit de vous contraindre à défricher votre jardin en saisissant le tribunal d’instance ou la mairie.

Pour éviter les problèmes, taillez ou élaguez régulièrement les branches des plantations qui dépassent de votre propriété, car votre voisin ne pourra pas les couper lui-même. S’il s’agit de racines, de brindilles ou de ronces qui empiètent sur sa parcelle, il pourra les couper lui-même sans faire appel à la justice. Si vous vivez dans une région exposée à des risques d’incendie, vous êtes obligé de débroussailler votre espace vert et ses alentours.

entretien des espaces verts en tant que particulier

L’utilisation de machines pourvues d’un moteur

L’usage d’engins à moteur pouvant causer des nuisances sonores est réglementé. Ces appareils peuvent être des débroussailleuses, des tondeuses à gazon, des coupe-bordures, des broyeurs de végétaux, des souffleurs de feuilles, des taille-haies ou des tronçonneuses. À noter qu’en cas de panne, ces machines peuvent engendrer d’autres problèmes de nuisance.

Vous pourrez aisément éviter ces derniers en retrouvant les pièces mécaniques adaptées sur les sites e-commerce à l’instar de Briggs et Stratton. Les arrêtés préfectoraux qui régissent l’utilisation de machines à moteur définissent les jours et les heures durant lesquels elles peuvent être usitées.

Les outils pour entretenir correctement votre jardin

Le taille-haie et la tronçonneuse figurent dans la liste des outils les plus utiles et les plus courantes pour l’entretien du jardin. Ils se déclinent dans différents modèles qui conviennent pour diverses utilisations.

Le taille-haie

Le taille-haie est un outil pratique pour entretenir les haies, les arbustes ou les arbres. Il est parfait pour réaliser un travail précis et net surtout lorsque les végétaux sont hauts et épais. Vous avez le choix entre les taille-haies thermique et à batterie. Le premier étant équipé d’un moteur à essence de 2 ou 4 temps, il ne nécessite pas de câblage. Il s’agit du modèle le plus puissant et le plus autonome.

De ce fait, il convient aux importants travaux d’entretien d’espaces verts. Le taille-haie à batterie, pour sa part, est équipé d’un moteur qui fonctionne grâce à une batterie. En fonction de son voltage, l’autonomie peut être plus ou moins élevée avec 45 à 90 minutes en 36 V et 30 à 50 minutes en 18 V. Pour davantage de confort dans votre travail, optez pour un modèle avec moteur de 36 V. Cet outil pratique convient pour les petits travaux d’élagage du jardin.

La tronçonneuse

L’on retrouve différents types de tronçonneuses qui correspondent chacune à des contextes de travail et des utilisations précises. La perche élagueuse est pratique pour atteindre facilement les branches positionnées en hauteur. Elle se décline en version électrique et thermique avec un moteur placé près des poignées de commande. Vous trouverez également des modèles rigides et télescopiques pourvus d’une tête orientable.

La tronçonneuse élagueuse allie maniabilité et légèreté. Spécialement conçue pour tailler, mais aussi pour couper les branches, elle offre une capacité de coupe de moins de 35 cm. La tronçonneuse standard, pour sa part, est destinée à une utilisation courante. Elle convient parfaitement pour couper des branches, débiter du bois ou abattre des arbres. Quant à la tronçonneuse d’abattage, elle est davantage réservée aux professionnels.

Rappel sur les pannes courantes du taille-haie

Le taille-haie est un appareil de jardinage efficace et essentiel qui convient pour les petites et les moyennes surfaces. Au fil des utilisations, il peut présenter des problèmes d’utilisation. Les pannes peuvent être causées par le moteur ou le filtre à air.

Les pannes du taille-haie thermique

Pour diagnostiquer l’origine d’une panne de votre taille-haie électrique, commencez par analyser le comportement du moteur. Prenez en compte par la suite les autres symptômes liés aux autres pièces. Même si le moteur démarre, les lames peuvent être bloquées et vous pouvez voir de la fumée. Quant au filtre à air, il peut être imbibé d’huile et dans ce cas, il faudra le remplacer.

Mieux vaut remplacer les pièces concernées en cas de vétusté ou de cassure. Si elles sont souillées ou mal aiguisées, il suffit de les nettoyer ou de les aiguiser, puis de les remettre en place. Si la machine ne dégage pas de fumée, il s’agit probablement d’une défaillance du système de coupe. En effet, couper des matériaux denses ou utiliser l’appareil de manière prolongée implique une détérioration ou un encrassement des diverses pièces du système de coupe.

les pannes courantes du taille-haie

Les pannes du taille-haie électrique

Le problème le plus courant avec le taille-haie électrique est le blocage. Dans ce cas, vous devez vérifier le moteur, retirer la coque, trouver ce qui bloque les lames, puis procéder à la réparation. La vérification du moteur est le premier réflexe à adopter en cas de blocage. S’il fonctionne bien, le souci provient alors des lames qui, si elles sont anormales, doivent être entretenues. Une fois la coque démontée pour la désolidarisation des lames, essayez de les écarter.

Les lames sont souvent bloquées suite à une accumulation de sève, de matières solides ou de graisse. Lorsqu’elles se tordent, n’essayez pas de leur rendre leur forme initiale en les pliant, car elles sont conçues en acier et risquent de vous blesser. Pour les détordre, servez-vous d’une meuleuse. Vérifiez également l’embrayage du moteur en observant la position des écrous, puis en les vissant si nécessaire.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.