Isolation par l’extérieur ou par l’intérieur ?

Un bâtiment écologique est une construction dont la consommation énergétique est moindre. Pour obtenir ce genre d’habitat, une bonne isolation des murs est primordiale. Et justement, à cet effet il existe aujourd’hui diverses solutions sur le marché. De nombreuses personnes s’interrogent quant au choix de l’isolation par l’extérieur ou par l’intérieur. Voici une étude comparative de ces deux techniques d’isolation.

L’isolation par l’extérieur

Pour sa réalisation, deux procédés sont privilégiés. La première consiste en l’utilisation d’enduits hydrauliques pour recouvrir la façade extérieure de la maison. La seconde implique l’utilisation de bardage rapporté. Selon les besoins et l’état du mur extérieur, le parement extérieur peut être du bois, du PVC ou encore de la pierre mince. Pour en savoir plus sur l’incidence financière qu’implique la réalisation des travaux relatifs à ce type de d’isolation, nous vous recommandons de solliciter les services d’un courtier en travaux.

Les avantages de l’isolation par l’extérieur

Ce type d’isolation lorsqu’elle est réussie peut être très bénéfique. Pour cela, il faut qu’elle soit prévue dans les plans de construction initiaux de la maison. D’un côté l’isolation par l’extérieur va conférer à la demeure une meilleure performance énergétique. D’autre part, elle permettra d’accroître le niveau de confort des habitants. Aussi, cette forme d’isolation est plus efficace et appropriée aux maisons en chantier.

Les contraintes

Les travaux impliquent d’importantes modifications aussi bien structurelles qu’esthétiques de la façade. Les formalités administratives sont nombreuses et une déclaration préalable des travaux est indispensable. Plus important encore, le coefficient d’occupation du sol à la suite des travaux sera modifié. Aussi les travaux lorsqu’ils ne sont pas bien conduits peuvent engendrer la création de nouveaux ponts thermiques.

Isolation par l'extérieur, avantage et inconvénients

L’isolation par l’intérieur

Cette méthode est de nos jours la plus plébiscitée. Trois solutions sont couramment utilisées à cet effet. La première consiste poser des panneaux à l’aide de colle ou de visses. Elle est adaptée aux murs lisses avec des surfaces régulières. La seconde implique l’utilisation de contre-cloison à ossature métallique. C’est la meilleure solution pour régler les problèmes de murs irréguliers. La dernière, la plus ancienne et sans doute la plus traditionnelle, consiste à construire une contre-cloison à base de matières habituelles telles que les briques, les carreaux ou le plâtre.

Les avantages de l’isolation par l’intérieur

Le plus gros atout de cette forme d’isolation est qu’elle est adaptée aussi bien pour des demeures en construction que celles déjà habitées. Elle permet de régler de façon durable les soucis d’humidité. L’incidence financière des travaux est moins élevée que dans le cas d’une isolation par l’extérieur. Sachez que la façade de la maison n’a pas à être modifiée. C’est enfin une excellente occasion de travailler la décoration intérieure de la maison.

Les inconvénients

Comme mentionné plus haut, concernant les techniques et méthodes utilisées pour la mise en place de ce genre d’isolation, la pose de contre-cloison va réduire la surface habitable. Aussi, selon la configuration électrique de la maison, il peut être indispensable de repenser l’installation électrique.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.