Qu’est-ce que la prime à l’autoconsommation ?

On le sait tous, aujourd’hui plus que jamais, il est important d’économiser de l’énergie. Mais comment faire ? En France, on a instauré un nouveau système appelé « prime à l’autoconsommation ». Il promeut l’autoproduction d’électricité ainsi que l’utilisation de panneau photovoltaïque. On vous en dit plus sur la prime à l’autoconsommation.

La prime à l’autoconsommation avec le solaire

Par autoconsommation, on sous-entend l’autoproduction énergétique. Pour ce faire, on utilise habituellement des panneaux solaires pour produire de l’électricité. Si vous songez à installer des panneaux photovoltaïques, contactez Mamaisonsolaire.fr qui propose un matériel performant et de qualité vous permettant de bénéficier de la prime à l’autoconsommation. Aujourd’hui, l’État français propose des aides financières visant à favoriser l’installation des panneaux photovoltaïques ainsi que d’autres sources d’énergie renouvelable. La prime à l’autoconsommation, en particulier, permet de restituer rapidement l’investissement initial.

Les panneaux solaires pour une installation optimisée

Parce que les panneaux photovoltaïques exploitent les rayons du soleil, ils présentent de nombreux avantages indéniables. En voici quelques-uns :

  • Vous pouvez consommer directement l’électricité que vous produisez. Plus besoin de vous soucier des factures d’électricité.
  • Vous préservez l’environnement avec une électricité propre.
  • Vous bénéficiez d’un bon compte de revenu qui peut tendre jusqu’à 1 800 €/an. Cela correspond à une installation de 6 kWc. Ce coût s’avère moins coûteux que lorsque vous achetiez l’électricité.

Vous devez vous fier aux services de professionnels lors de l’installation des panneaux solaires afin d’avoir une centrale solaire aux normes et surtout efficace.

prime à l'autoconsommation

Plus concrètement, vous devrez vous adresser à un professionnel certifié QualiPV RGE. Cette qualification vous permet d’opter pour une autoconsommation énergétique et de revendre le reste de la production à EDF OA. Une fois l’installation terminée, vous serez payé par votre propre assurance. Par conséquent, un contrat de revente avec EDF OA devrait être établi. Vous percevrez ainsi une prime en fonction de la puissance de votre installation.

Les conditions d’obtention de la prime à l’autoconsommation

Pour profiter de la prime à l’autoconsommation, vous devez remplir trois conditions :

  • Choisir l’autoconsommation avec vente du surplus : grâce à l’opacité de la lumière solaire, l’électricité produite par les panneaux peut être directement utilisée pour alimenter des réservoirs d’eau chaude, des ordinateurs ou des machines à laver… Pour faciliter les charges, vous pouvez l’injecter gratuitement dans le réseau ou vendre sur internet. Afin d’accéder à la prime, il suffit d’accepter de vendre votre surplus.
  • Appeler l’installateur RGE : cette mention atteste que les travaux d’installation répondent aux normes de qualité et de sécurité en vigueur. L’entreprise doit aussi évaluer le niveau minimum de compétence requis pour entreprendre des travaux de rénovation énergétique.
  • Se conformer aux normes techniques : le kit solaire doit être installé parallèlement au toit ou sur un toit plat. Il doit aussi remplir les fonctions de support mural, de bardage, de pare-soleil, de garde-corps, de pare-soleil, de pergola ou de mur-rideau.

Le règlement de la totalité de l’autoconsommation s’effectue en fonction de la puissance de l’appareil photovoltaïque. Néanmoins, la puissance de pointe installée totale est exprimée en kWc ou en kilowatts crête. Au quatrième trimestre 2020, le montant des primes varie de 80 à 380 euros. En plus des panneaux solaires, pour réduire votre facture d’électricité, n’oubliez pas de faire une mise aux normes électriques.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.